10 bienfaits de la cannelle pour la santé fondés sur des preuves

10 bienfaits de la cannelle pour la santé selon la science

Accueil » Nutrition » Cuisine & recettes » 10 bienfaits de la cannelle pour la santé selon la science

La cannelle est une épice très délicieuse.

Elle est appréciée pour ses propriétés médicinales depuis des milliers d’années.

La science moderne a maintenant confirmé ce que les gens savent depuis des lustres.

Voici 10 bienfaits pour la santé de la cannelle qui sont soutenus par la recherche scientifique.

1. La cannelle est riche en une substance aux puissantes propriétés médicinales

La cannelle est une épice fabriquée à partir de l’écorce interne d’arbres connue scientifiquement sous le nom de Cinnamomum.

Il a été utilisé comme ingrédient à travers l’histoire, remontant aussi loin que l’Egypte ancienne. Il était autrefois rare et précieux et était considéré comme un cadeau digne des rois.

De nos jours, la cannelle est bon marché, disponible dans tous les supermarchés et trouvée comme ingrédient dans divers aliments et recettes.

Il existe deux principaux types de cannelle (1) :

  • Cannelle de Ceylan : Aussi connue sous le nom de « vraie » cannelle.
  • Cassia cannelle : La variété la plus courante aujourd’hui et ce que les gens appellent généralement “cannelle”.

La cannelle est obtenue en coupant les tiges des canneliers. L’écorce interne est ensuite extraite et les parties ligneuses enlevées.

Lorsqu’il sèche, il forme des bandes qui s’enroulent en rouleaux, appelés bâtons de cannelle. Ces bâtons peuvent être broyés pour former de la poudre de cannelle.

L’odeur et la saveur distinctes de la cannelle sont dues à la partie huileuse, qui est très riche en composé cinnamaldéhyde (2).

Les scientifiques pensent que ce composé est responsable de la plupart des effets puissants de la cannelle sur la santé et le métabolisme.

Résumé

La cannelle est une épice populaire. Il est riche en cinnamaldéhyde, qui serait responsable de la plupart des bienfaits de la cannelle pour la santé.

2. La cannelle est chargée d’antioxydants

Les antioxydants protègent votre corps des dommages oxydatifs causés par les radicaux libres.

La cannelle est chargée de puissants antioxydants, tels que les polyphénols (3, 4, 5).

Dans une étude comparant l’activité antioxydante de 26 épices, la cannelle s’est clairement imposée, dépassant même les «superaliments» comme l’ail et l’origan (6).

En fait, elle est si puissante que la cannelle peut être utilisée comme conservateur alimentaire naturel (7).

Résumé

La cannelle contient de grandes quantités d’antioxydants polyphénoliques très puissants.

3. La cannelle a des propriétés anti-inflammatoires

L’inflammation est extrêmement importante.

Il aide votre corps à combattre les infections et à réparer les dommages tissulaires.

Cependant, l’inflammation peut devenir un problème lorsqu’elle est chronique et dirigée contre les propres tissus de votre corps.

La cannelle peut être utile à cet égard. Des études montrent que cette épice et ses antioxydants ont de puissantes propriétés anti-inflammatoires (8, 9).

Résumé

Les antioxydants contenus dans la cannelle ont des effets anti-inflammatoires, ce qui peut aider à réduire votre risque de maladie.

4. La cannelle peut réduire le risque de maladie cardiaque

La cannelle a été associée à un risque réduit de maladie cardiaque, la cause la plus fréquente de décès prématuré au monde.

Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, il a été démontré que 1 gramme ou environ une demi-cuillère à café de cannelle par jour avait des effets bénéfiques sur les marqueurs sanguins.

Il réduit les niveaux de cholestérol total, de « mauvais » cholestérol LDL et de triglycérides, tandis que le « bon » cholestérol HDL reste stable (10).

Plus récemment, une grande étude de revue a conclu qu’une dose de cannelle de seulement 120 mg par jour peut avoir ces effets. Dans cette étude, la cannelle a également augmenté le « bon » cholestérol HDL (11).

Dans des études animales, il a été démontré que la cannelle réduit la pression artérielle (3).

Lorsqu’ils sont combinés, tous ces facteurs peuvent réduire considérablement votre risque de maladie cardiaque.

Résumé

La cannelle peut améliorer certains facteurs de risque clés de maladie cardiaque, notamment le cholestérol, les triglycérides et la pression artérielle.

5. La cannelle peut améliorer la sensibilité à l’insuline hormonale

L’insuline est l’une des hormones clés qui régulent le métabolisme et la consommation d’énergie.

Il est également essentiel pour transporter la glycémie de votre circulation sanguine vers vos cellules.

Le problème est que beaucoup de gens sont résistants aux effets de l’insuline.

C’est ce qu’on appelle la résistance à l’insuline, une caractéristique de maladies graves comme le syndrome métabolique et le diabète de type 2.

La bonne nouvelle est que la cannelle peut réduire considérablement la résistance à l’insuline, aidant cette hormone importante à faire son travail (12, 13).

En augmentant la sensibilité à l’insuline, la cannelle peut abaisser la glycémie, comme nous le verrons dans le chapitre suivant.

Résumé

Il a été démontré que la cannelle augmente considérablement la sensibilité à l’hormone insuline.

6. La cannelle abaisse le taux de sucre dans le sang et a un puissant effet antidiabétique

La cannelle est bien connue pour ses propriétés hypoglycémiantes.

Outre les effets bénéfiques sur la résistance à l’insuline, la cannelle peut abaisser la glycémie par plusieurs autres mécanismes.

Premièrement, il a été démontré que la cannelle diminue la quantité de glucose qui pénètre dans votre circulation sanguine après un repas.

Il le fait en interférant avec de nombreuses enzymes digestives, ce qui ralentit la dégradation des glucides dans votre tube digestif (14, 15).

Deuxièmement, un composé de la cannelle peut agir sur les cellules en imitant l’insuline (16, 17).

Cela améliore considérablement l’absorption du glucose par vos cellules, bien qu’il agisse beaucoup plus lentement que l’insuline elle-même.

De nombreuses études humaines ont confirmé les effets antidiabétiques de la cannelle, montrant qu’elle peut abaisser la glycémie à jeun de 10 à 29 % (18, 19, 20).

La dose efficace est généralement de 1 à 6 grammes ou environ 0,5 à 2 cuillères à café de cannelle par jour.

Pour plus d’informations sur la façon dont vous pouvez abaisser votre taux de sucre dans le sang, consultez 15 façons simples d’abaisser naturellement votre taux de sucre dans le sang.

Résumé

Il a été démontré que la cannelle réduit la glycémie à jeun, ayant un puissant effet antidiabétique à raison de 1 à 6 grammes ou de 0,5 à 2 cuillères à café par jour.

7. La cannelle peut avoir des effets bénéfiques sur les maladies neurodégénératives

Les maladies neurodégénératives se caractérisent par une perte progressive de la structure ou de la fonction des cellules cérébrales.

La maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson sont deux des types les plus courants.

Deux composés présents dans la cannelle semblent inhiber l’accumulation d’une protéine appelée tau dans le cerveau, qui est l’une des caractéristiques de la maladie d’Alzheimer (21, 22, 23).

Dans une étude sur des souris atteintes de la maladie de Parkinson, la cannelle a aidé à protéger les neurones, à normaliser les niveaux de neurotransmetteurs et à améliorer la fonction motrice (24).

Ces effets doivent être étudiés plus avant chez l’homme.

Résumé

Il a été démontré que la cannelle conduisait à diverses améliorations pour la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson dans des études animales. Cependant, la recherche humaine fait défaut.

8. La cannelle peut protéger contre le cancer

Le cancer est une maladie grave, caractérisée par une croissance cellulaire incontrôlée.

La cannelle a été largement étudiée pour son utilisation potentielle dans la prévention et le traitement du cancer.

Dans l’ensemble, les preuves se limitent à des études en éprouvette et sur des animaux, ce qui suggère que les extraits de cannelle peuvent protéger contre le cancer (25, 26, 27, 28, 29).

Il agit en réduisant la croissance des cellules cancéreuses et la formation de vaisseaux sanguins dans les tumeurs et semble être toxique pour les cellules cancéreuses, provoquant la mort cellulaire.

Une étude sur des souris atteintes d’un cancer du côlon a révélé que la cannelle est un puissant activateur des enzymes détoxifiantes dans le côlon, protégeant contre la croissance du cancer (30).

Ces résultats ont été corroborés par des expériences en éprouvette, qui ont montré que la cannelle active des réponses antioxydantes protectrices dans les cellules du côlon humain (31).

Que la cannelle ait un effet sur la vie, la respiration des humains doit être confirmée dans des études contrôlées.

Pour une liste de 13 aliments qui pourraient potentiellement réduire votre risque de cancer, vous pouvez lire cet article.

Résumé

Des études sur des animaux et des éprouvettes indiquent que la cannelle peut avoir des effets protecteurs contre le cancer.

9. La cannelle aide à combattre les infections bactériennes et fongiques

Le cinnamaldéhyde, l’un des principaux composants actifs de la cannelle, peut aider à combattre divers types d’infection.

Il a été démontré que l’huile de cannelle traite efficacement les infections des voies respiratoires causées par des champignons.

Il peut également inhiber la croissance de certaines bactéries, notamment Listeria et Salmonella (32, 33).

Cependant, les preuves sont limitées et jusqu’à présent, il n’a pas été démontré que la cannelle réduisait les infections ailleurs dans le corps.

Les effets antimicrobiens de la cannelle peuvent également aider à prévenir la carie dentaire et à réduire la mauvaise haleine (34, 35).

Résumé

Le cinnamaldéhyde a des propriétés antifongiques et antibactériennes, ce qui peut réduire les infections et aider à combattre la carie dentaire et la mauvaise haleine.

10. La cannelle peut aider à combattre le virus du VIH

Le VIH est un virus qui détruit lentement votre système immunitaire, ce qui peut éventuellement conduire au SIDA s’il n’est pas traité.

On pense que la cannelle extraite des variétés Cassia aide à lutter contre le VIH-1, la souche la plus courante du virus VIH chez l’homme (36, 37).

Une étude en laboratoire portant sur les cellules infectées par le VIH a révélé que la cannelle était le traitement le plus efficace des 69 plantes médicinales étudiées (38).

Des essais humains sont nécessaires pour confirmer ces effets.

Résumé

Des études en éprouvette ont montré que la cannelle peut aider à combattre le VIH-1, le principal type de virus VIH chez l’homme.

Il est préférable d’utiliser Ceylan (« True » Cannelle)

Toutes les cannelle ne sont pas égales.

La variété Cassia contient des quantités importantes d’un composé appelé coumarine, que l’on pense être nocif à fortes doses.

Toute la cannelle devrait avoir des effets bénéfiques sur la santé, mais Cassia peut causer des problèmes à fortes doses en raison de la teneur en coumarine.

Ceylan (la « vraie » cannelle) est bien meilleure à cet égard, et des études montrent qu’elle est beaucoup plus faible en coumarine que la variété Cassia (39).

Malheureusement, la plupart de la cannelle trouvée dans les supermarchés est la variété Cassia la moins chère.

Vous pourrez peut-être trouver Ceylan dans certains magasins d’aliments naturels, et il existe une bonne sélection sur Amazon.

La ligne de fond

En fin de compte, la cannelle est l’une des épices les plus délicieuses et les plus saines de la planète.

Il peut abaisser le taux de sucre dans le sang, réduire les facteurs de risque de maladie cardiaque et a une pléthore d’autres avantages impressionnants pour la santé.

Assurez-vous simplement d’obtenir de la cannelle de Ceylan ou de vous en tenir à de petites doses si vous utilisez la variété Cassia.

★★★★★

A lire également