Analyser les stéréotypes de l'adolescence

Analyser les stéréotypes de l’adolescence

Accueil » Parents » Étapes » Enfant » Analyser les stéréotypes de l’adolescence

Dans les cultures occidentales, l’adolescence est souvent considérée comme une période de rébellion et d’irresponsabilité. Un nouvel article publié dans la revue Perspectives de développement de l’enfant a synthétisé les recherches récentes sur les stéréotypes de l’adolescence en utilisant une approche interdisciplinaire qui intègre la psychologie du développement, la psychologie culturelle et les neurosciences.

Les résultats soulignent l’importance d’éviter les hypothèses « universelles » concernant les stéréotypes chez les adolescents dans différentes cultures. En particulier, la recherche suggère que la façon dont les enfants traversent l’adolescence est en partie déterminée par les constructions sociales de cette phase de développement et appelle à une plus grande attention pour changer les stéréotypes négatifs de l’adolescence aux niveaux politique et sociétal.

La Société pour la recherche sur le développement de l’enfant (SRCD) a eu l’occasion de discuter de cette recherche importante et de ses implications avec l’auteur, le Dr Yang Qu, de la School of Education and Social Policy de la Northwestern University aux États-Unis.

SRCD : Qu’est-ce qui a contribué à votre intérêt pour ce domaine ?

Dr Qu : J’ai développé un vif intérêt pour les stéréotypes adolescents lorsque j’ai commencé à étudier les différences interculturelles dans le comportement et les expériences des adolescents. Bien qu’il existe de nombreuses similitudes dans la manière dont les enfants traversent l’adolescence selon les cultures, des décennies de recherche en psychologie et en anthropologie ont également révélé d’importantes variations culturelles et individuelles au cours de cette période critique.

Ceci est très intrigant et m’amène à explorer les raisons sous-jacentes de ces différences. Il m’est apparu de plus en plus clairement que pour comprendre ce qui contribue aux différences culturelles dans le développement des adolescents, il est important d’étudier les stéréotypes adolescents. Ces croyances largement répandues et simplistes à l’égard des adolescents sont façonnées par le contexte culturel dans lequel vivent les jeunes.

Comme le montrent des travaux récents dans ce domaine, les stéréotypes intériorisés des adolescents agissent comme des prophéties auto-réalisatrices et guident leur affect, leur cognition et leur comportement. Par conséquent, les stéréotypes chez les adolescents, ainsi que de nombreux autres facteurs socioculturels, fournissent des informations importantes sur ce qui contribue aux différences dans les trajectoires des adolescents.

SRCD : Veuillez décrire votre processus de synthèse des recherches récentes sur les stéréotypes de l’adolescence.

Dr Qu : Dans cet article, j’ai essayé de fournir aux lecteurs une image claire de la recherche sur les stéréotypes adolescents, en synthétisant les travaux fondateurs du passé avec la recherche de pointe d’aujourd’hui. Par exemple, il y a plusieurs dizaines d’années, les recherches pionnières menées par le Dr Christy Buchanan et ses collègues dans les années 1990 ont révélé que les parents et les enseignants américains perçoivent souvent l’adolescence sous un jour négatif. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Des recherches récentes sur les stéréotypes adolescents s’appuient sur des travaux antérieurs et se développent de multiples manières, par exemple en évaluant les stéréotypes adolescents à travers les cultures, en examinant comment les stéréotypes adolescents internalisés par les jeunes contribuent à leur développement comportemental, psychologique et neuronal au fil du temps, ainsi qu’en développant des interventions expérimentales pour changer. les stéréotypes des adolescents. En incluant à la fois les repères historiques et les dernières frontières de la recherche, mon intention est de fournir aux lecteurs une compréhension globale de ce domaine fascinant.

SRCD : Veuillez décrire les différents facteurs qui ont un impact sur les stéréotypes de l’adolescence.

Dr Qu : Divers facteurs influencent les stéréotypes chez les adolescents. Par exemple, les normes et valeurs culturelles peuvent façonner ces stéréotypes. Comme je le résume dans cet article, des études interculturelles récentes identifient non seulement des différences dans les stéréotypes des adolescents dans les régions occidentales et non occidentales, mais mettent également en évidence une hétérogénéité importante dans les régions non occidentales dans un monde globalisé.

La transmission culturelle des stéréotypes adolescents peut se produire dans la vie quotidienne des jeunes, lorsque les parents, les enseignants et les pairs transmettent leurs stéréotypes adolescents aux jeunes par le biais d’attentes et d’interactions.

Comme l’ont récemment souligné des chercheurs (Kendall-Taylor & Fuligni, 2022, Newsweek), il est également important de prêter attention à la façon dont les médias décrivent les adolescents. Lorsque la société et les médias commenceront à considérer les adolescents sous un jour plus positif, ils diffuseront davantage de messages positifs à leur sujet, susceptibles de favoriser davantage l’épanouissement des jeunes.

SRCD : Pouvez-vous expliquer les interventions expérimentales que vous recommandez pour aider à changer les stéréotypes des adolescents et promouvoir un développement positif des jeunes ?

Dr Qu : Nous souhaitons développer des interventions culturellement adaptées qui favorisent une vision positive des adolescents parmi les jeunes, les parents et les enseignants. Nous avons développé une brève intervention contre les stéréotypes pour changer les stéréotypes des adolescents et promouvoir leur développement positif (Qu, Pomerantz et Wu, 2020).

Dans notre intervention, le stéréotype selon lequel les adolescents sont irresponsables a d’abord été décrit aux jeunes comme une croyance répandue parmi les adultes et dans les médias. Ce stéréotype a ensuite été contré par le fait que les adolescents font souvent preuve d’un comportement responsable. Les jeunes ont ensuite été guidés pour générer leurs propres exemples de comportement responsable parmi les adolescents qu’ils avaient observés, ce qui les a aidés à approfondir l’idée de la responsabilité des adolescents à travers des exemples personnellement significatifs et pertinents.

Dans le cadre de deux études portant sur plus de 400 jeunes chinois, cette intervention contre les stéréotypes a réussi à changer les stéréotypes des jeunes sur l’adolescence, de sorte qu’ils voient les adolescents sous un jour plus positif. Plus important encore, comme le reflètent leurs rapports sur leurs intentions et leur comportement quotidien, les enfants participant à l’intervention contre les stéréotypes ont montré un engagement scolaire accru et une diminution des comportements à risque, par rapport à ceux de la condition témoin qui ont énuméré les attributs typiques des adolescents.

Les résultats de cette recherche établissent non seulement le lien de causalité entre les stéréotypes des adolescents et leur adaptation, mais fournissent également une base pour de futures interventions à grande échelle en milieu scolaire et familial.

SRCD : Avez-vous des recommandations sur les travaux futurs dans ce domaine ?

Dr Qu : Dans cet article, je suggère quatre directions pour les travaux futurs dans ce domaine. Premièrement, pour parvenir à une compréhension globale des variations culturelles dans les stéréotypes chez les adolescents, il est essentiel de comparer les résultats dans un plus large éventail de pays et entre diverses ethnies et statuts socio-économiques.

La valeur de ces études interculturelles va au-delà de la documentation sur la manière dont les stéréotypes des adolescents varient selon les cultures ; ils dévoilent également comment de telles différences dans les stéréotypes adolescents contribuent aux différences culturelles dans le développement des adolescents, ce qui fournit des informations importantes sur la construction culturelle de cette phase de développement.

Deuxièmement, malgré certaines preuves initiales évoquées dans cet article, la manière dont les stéréotypes de l’adolescence dans les contextes sociaux influencent le développement de l’adolescent reste largement inexplorée. Il est donc crucial d’employer diverses méthodes pour explorer le processus par lequel les stéréotypes des adolescents au sein de l’environnement social influencent leur adaptation.

Troisièmement, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour étudier comment les stéréotypes des adolescents évoluent au cours de l’adolescence et si l’influence de ces stéréotypes sur le développement de l’adolescent varie au fil du temps.

Il est essentiel d’adopter une perspective holistique et dynamique pour explorer la façon dont les stéréotypes des adolescents influencent leur ajustement comportemental et leur développement cérébral sur une longue période de temps. Par exemple, des travaux futurs sont nécessaires pour explorer les processus complexes entre les stéréotypes des adolescents, l’ajustement comportemental et le développement cérébral, dévoilant les processus de développement à travers les niveaux de croyance, de comportement et du cerveau.

Enfin, un effort clé consiste à développer des interventions culturellement informées qui favorisent des opinions positives sur les adolescents parmi les jeunes, les parents et les enseignants. Les progrès dans ce domaine fourniront des informations fondées sur des données probantes qui éclaireront les pratiques éducatives et les interventions évolutives dans diverses cultures.

★★★★★

A lire également