Ferrous Bisglycinate for Maternal Nutrition

Bisglycinate ferreux pour la nutrition maternelle

Accueil » Nutrition » Compléments alimentaires » Bisglycinate ferreux pour la nutrition maternelle
Une nouvelle étude menée aux États-Unis révèle que l'anémie touche plus d'un quart des femmes enceintes, ce qui est beaucoup plus élevé qu'on ne le pensait auparavant.1,2 Ces dernières statistiques, recueillies à partir de la plus grande étude jamais menée aux États-Unis sur une population enceinte multiethnique, jettent un nouvel éclairage sur la prévalence de l'anémie et l'ampleur du problème.

La vérité la plus alarmante ? De nombreux produits conçus pour lutter contre l’anémie chez les mamans et les futures mamans n’ont toujours pas fait beaucoup de progrès en termes de tolérance et d’efficacité, ce qui aggrave le problème.

Les suppléments de fer traditionnels, tels que le sulfate ferreux – le supplément de fer oral le plus couramment consommé – continuent d’être insuffisants, en proie à des problèmes tels qu’un risque accru d’effets secondaires gastro-intestinaux (GI) pendant l’utilisation.3 Cela pourrait amener les femmes à cesser de prendre des suppléments de fer, les laissant ainsi que leur bébé vulnérables aux conséquences d’une carence en fer.

En réponse à ce défi, les formes alternatives de fer, telles que le bisglycinate ferreux, suscitent un intérêt croissant. Cette forme aide les femmes à atteindre un statut en fer adéquat pour un développement fœtal sain avec un risque moindre d’effets gastro-intestinaux négatifs, comme des douleurs intestinales.

Voici un aperçu de la science derrière cette forme supérieure de fer et pourquoi vous devriez envisager d'utiliser du bisglycinate ferreux dans votre prochaine solution à base de fer pour les futures mamans.

Le bisglycinate ferreux peut aider les marques à surmonter les défis liés à la faible biodisponibilité qui peut survenir en présence d'antinutriments qui peuvent être problématiques pour les sels de fer conventionnels, tels que le sulfate ferreux.4

Ces sels de fer traditionnels sont mal absorbés par l’organisme et peuvent réagir avec les antinutriments, comme les phytates – des composants couramment présents dans les aliments à base de plantes – qui peuvent limiter davantage leur absorption.5 Le bisglycinate ferreux, une forme chélatée de fer qui est uniquement liée à deux molécules de glycine, est protégé de l'environnement extérieur, limitant la capacité des antinutriments à interférer avec son absorption.

Dans une revue et méta-analyse récente de Fischer et al., plusieurs essais contrôlés randomisés ont été analysés pour évaluer l'impact de la supplémentation en bisglycinate ferreux sur les concentrations d'hémoglobine et de ferritine, par rapport à d'autres suppléments de fer.2 Les résultats ont révélé que le bisglycinate ferreux, la forme de fer qui alimente l'ingrédient Ferrochel d'Albion Minerals, démontre une biodisponibilité significativement plus élevée que les formes de fer conventionnelles.2

Cela se traduit par des suppléments atteignant des concentrations d'hémoglobine plus élevées chez les femmes enceintes, aidant ainsi les marques à créer des solutions plus efficaces qui réduisent le risque d'anémie plus rapidement que les sels de fer conventionnels.

Les formes conventionnelles de fer peuvent entraîner des effets indésirables gastro-intestinaux dus à des facteurs tels que l’inflammation induite par le fer, provoquée par la génération de radicaux libres, ainsi que des modifications induites par le fer dans le microbiote gastrique ou le métabolisme.3

De plus, la faible biodisponibilité de ces sels de fer traditionnels nécessite des doses plus élevées pour avoir un effet, ce qui peut entraîner des inconforts gastro-intestinaux.2 Lorsque cela est combiné au fait que les besoins en fer augmentent pendant la grossesse, ce qui entraîne une augmentation de 50 % des besoins alimentaires.6 – les futures mamans courent un risque accru de souffrir d’effets secondaires gastro-intestinaux indésirables.

Prenons l'exemple du sulfate ferreux ; Il a été démontré qu'il augmente le risque de troubles gastro-intestinaux de plus de deux fois dans la population générale et de plus de trois fois chez les femmes enceintes, par rapport au placebo.3

Cela représente un obstacle important à l’observance et c’est la raison pour laquelle jusqu’à 50 % des adultes arrêtent de prendre des suppléments de fer.3 Les résultats de Fischer et al révèlent que le bisglycinate ferreux est la clé pour atteindre le confort gastrique tout en augmentant efficacement les niveaux d'hémoglobine chez les futures mamans.2 L'étude a révélé que, par rapport aux sels de fer conventionnels, le bisglycinate ferreux améliorait le statut d'hémoglobine et réduisait les événements gastro-intestinaux de 64 % chez les femmes enceintes.2 Cette forme de fer est donc bien tolérée et réduira probablement les cas de non-observance.

Le bisglycinate ferreux peut ouvrir une gamme d'opportunités de formulation aux fabricants, permettant aux marques de créer des produits remarquables qui séduisent les consommateurs qui en ont assez de prendre des pilules pour répondre à leurs besoins en fer. Par exemple, pourquoi ne pas développer des formats d’aliments fonctionnels multi-ingrédients – comme des barres de collation, des céréales ou des boissons prêtes à boire – pour les consommateurs à la recherche de nouveaux formats de livraison pour leurs compléments ?

Le bisglycinate ferreux offre aux fabricants de compléments alimentaires la possibilité de créer des formats de compléments uniques. Il est également répertorié par l'Organisation mondiale de la santé comme fortifiant en fer suggéré pour les applications dans le lait liquide, les jus et les boissons gazeuses, en raison de son absorption et de sa solubilité améliorées par rapport aux autres sels de fer.7

L'ingrédient chélaté de bisglycinate ferreux Albion Minerals de Balchem, Ferrochel, est un produit à base de fer chélaté qui stimule l'innovation dans le domaine de la nutrition maternelle. Il est scientifiquement prouvé qu'il joue un rôle supérieur en tant que supplément de fer, offrant une biodisponibilité améliorée et des effets secondaires gastriques réduits, par rapport aux sels de fer conventionnels.8 Disponible dans une gamme d'applications de livraison, Ferrochel peut aider les marques à soutenir davantage de futures mamans, réduisant ainsi la prévalence mondiale de l'anémie.


1. Kang et coll. Répartitions de l'hémoglobine et prévalence de l'anémie dans une population enceinte multiethnique aux États-Unis. AJCN, 2023;117(6):1320-1330.

2. Fischer et coll. Les effets de la supplémentation orale en bisglycinate ferreux sur les concentrations d'hémoglobine et de ferritine chez les adultes et les enfants : une revue systématique et une méta-analyse d'essais contrôlés randomisés. Nutr Rev., 2023;81(8):904-920.

3. Tolkien et coll. La supplémentation en sulfate ferreux provoque des effets secondaires gastro-intestinaux importants chez les adultes : une revue systématique et une méta-analyse. PLoS One, 2015;10(2):e0117383.

4. Tondeur, Schauer, Christofides et al. Détermination de l'absorption du fer à partir du fumarate ferreux microencapsulé intrinsèquement marqué (sprinkles) chez les nourrissons présentant différents statuts en fer et hématologique en utilisant une méthode à double isotope stable. Suis J Clin Nutr. 2004 ; 80 : 1436-1444.

5. Abbaspour, Hurrell, Kelishadi. Revue sur le fer et son importance pour la santé humaine. J Res Med Sci 2014 ; 19 : 164-174.

6. Panel sur les micronutriments de l’Institute of Medicine (États-Unis). Apports alimentaires de référence en vitamine A, vitamine K, arsenic, bore, chrome, cuivre, iode, fer, manganèse, molybdène, nickel, silicium, vanadium et zinc. Washington (DC) : National Academies Press (États-Unis) ; 2001. 9, Fer. Disponible sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK222309/.

7. Organisation mondiale de la santé. Lignes directrices sur l'enrichissement des aliments en micronutriments (2006).

8. Milman N, Jønsson L, Dyre P, Pedersen PL, Larsen LG. Le bisglycinate ferreux 25 mg de fer est aussi efficace que le sulfate ferreux 50 mg de fer dans la prophylaxie de la carence en fer et de l'anémie pendant la grossesse dans un essai randomisé. J Périnat Med. 2014;42(2):197-206.

Publications similaires