Comment commence le vieillissement ?  Les scientifiques expliquent comment les anticorps IgG sont un facteur déterminant

Comment commence le vieillissement ? Les scientifiques expliquent comment les anticorps IgG sont un facteur déterminant

Accueil » Nutrition » Healthy » Comment commence le vieillissement ? Les scientifiques expliquent comment les anticorps IgG sont un facteur déterminant

Le vieillissement, phénomène qui touche chaque individu, est un élément naturel de la condition humaine mais qui induit souvent de l’anxiété. Ces sentiments sont associés à des problèmes de santé et à des maladies qui accompagnent le processus de vieillissement, qui diminuent tous la durée de vie, le nombre d'années saines et actives et la qualité de vie des individus.

Dans une tentative « d'atténuer » les effets néfastes du vieillissement, l'équipe de recherche du professeur Qiang Li de l'École des sciences médicales fondamentales de l'Université de Pékin, en collaboration avec l'équipe de recherche du professeur Wang Liheng, a publié les résultats de leurs dernières recherches sur l'immunoglobuline G (IgG). comme facteur déterminant dans les premiers stades du vieillissement dans la revue Métabolisme cellulaire.

Le professeur Qiang a dit lui-même que l’importance de cette étude est double. Premièrement, elle révèle qu’un excès d’anticorps IgG est un facteur déterminant du vieillissement, et deuxièmement, que les IgG liées au vieillissement commencent à s’accumuler dans le tissu adipeux de l’homme à un très jeune âge, même dès le début de l’âge adulte.

Par conséquent, non seulement cette équipe de recherche a identifié une variable importante dans le vieillissement, mais elle a également alerté la communauté médicale sur l’apparition relativement précoce de ce phénomène naturel au cours de la vie humaine, permettant aux chercheurs et aux prestataires médicaux de mieux surveiller les patients et de prolonger la période de vieillissement. durée de vie saine avec une intervention précoce et des soins préventifs.

Comme le professeur Qiang l'a dit succinctement, les recherches passées se sont principalement concentrées sur les résultats ou les « fruits » du vieillissement tandis que son équipe a innové en recherchant les « causes ».

Une caractéristique clé du vieillissement est un déclin métabolique prononcé, et la préservation de la santé métabolique est essentielle pour maintenir une qualité de vie élevée et un fonctionnement corporel sain le plus longtemps possible.

Qiang, Wang et leurs équipes ont découvert que les IgG sont un facteur déterminant dans cette facette du processus de vieillissement. Un excès d'IgG dans le tissu adipeux blanc peut entraîner des affections telles que la fibrose, l'inflammation et la résistance à l'insuline, qui accélèrent toutes le processus de vieillissement du corps humain et sont associées à des problèmes de santé préjudiciables.

Ces équipes de recherche ont cependant découvert que la restriction calorique peut entraver, ralentir et même annuler une partie du processus d’accumulation d’IgG dans le tissu adipeux, préservant ainsi la fonction du tissu adipeux et maintenant plus longtemps la santé métabolique globale.

Cette recherche a été menée à travers des études sur le tissu adipeux humain et de souris, retraçant l'augmentation parallèle de l'âge et de la concentration d'IgG dans le tissu adipeux. Cette publication de 2024 est fondée sur des recherches formatives menées par des équipes apparentées publiées respectivement en 2020 et 2023.

Bien que cette étude ait fait un bond conceptuel important dans la compréhension de la relation entre les facteurs déterminants du vieillissement et les IgG, ces équipes de recherche continueront à établir l'impact des IgG sur le processus de vieillissement et le déclin métabolique, en consacrant les recherches futures à la compréhension des mécanismes à l'origine de ce processus et des méthodes de test. d'intervention sur l'accumulation d'IgG pour retarder le vieillissement si possible.

Publications similaires