Comment les « blagues de papa » peuvent préparer vos enfants à une vie d'embarras, selon la psychologie

Comment les « blagues de papa » peuvent préparer vos enfants à une vie d’embarras, selon la psychologie

Accueil » Psychologie » Troubles mentaux » Adulte » Comment les « blagues de papa » peuvent préparer vos enfants à une vie d’embarras, selon la psychologie

En cette fête des pères, vous déroulerez peut-être vos meilleures « blagues de papa » et regarderez vos enfants rire (ou gémir). Peut-être entendrez-vous votre propre père, partenaire ou ami faire une ou deux blagues sur le père. Vous connaissez ceux-là :

“Quel est l’animal le plus condescendant ? Un pan-DUH !”

“Pourquoi les scientifiques ne font-ils pas confiance aux atomes ? Parce qu’ils composent tout !”

Oui, les blagues de papa peuvent être amusantes. Ils jouent un rôle important dans la façon dont nous interagissons avec nos enfants. Mais les blagues de papa peuvent aussi les aider à se préparer à gérer l’embarras plus tard dans la vie.

Quelles sont les blagues de papa ?

Les blagues de papa sont un style d’humour distinct composé de jeux de mots simples, sains et impliquant souvent une prestation ringarde.

Ces blagues comportent généralement un jeu de mots évident et une punchline simple qui laisse les auditeurs rire ou émettre un gémissement exagéré.

Cette marque d’humour ringard est populaire. Il existe des centaines de sites Web, de vidéos YouTube et de TikToks qui leur sont dédiés. Vous pouvez même jouer avec les générateurs de blagues de papa si vous avez besoin d’inspiration.

Pourquoi les blagues de papa sont-elles si populaires ?

Les gens semblent aimer les blagues de papa, en partie à cause des jeux de mots.

Une étude publiée plus tôt cette année a révélé que les gens apprécient davantage les jeux de mots que la plupart des autres types de blagues. Les auteurs ont également suggéré que si vous gémissez en réponse à un jeu de mots, cela peut être un signe que vous appréciez la blague, plutôt que de la trouver déplaisante.

D’autres recherches montrent que les blagues de papa fonctionnent à au moins trois niveaux :

1. Comme jeux de mots apprivoisés

L’humour viole généralement une sorte de frontière. Au niveau le plus élémentaire, les blagues de papa ne font que violer une norme linguistique. Ils nécessitent une connaissance spécifique de la langue pour les « comprendre », contrairement à une blague de pet.

Le fait que les blagues de papa soient saines et inoffensives signifie que les papas peuvent les raconter à leurs enfants. Mais cela les rend aussi potentiellement apprivoisés, ce que d’autres pourraient qualifier de peu drôles.

2. Comme anti-humour

Dire à quelqu’un un jeu de mots trop insignifiant pour mériter d’être dit à voix haute est en soi une violation des normes de plaisanterie. Cette violation peut à son tour rendre drôle une blague de père. En d’autres termes, une blague de papa peut être si peu drôle qu’elle la rend drôle – une sorte d’anti-humour.

3. Comme anti-humour armé

Parfois, le but d’une blague de papa n’est pas de faire rire les gens mais de les faire gémir et rouler des yeux. Lorsque les gens racontent des blagues à papa pour ennuyer quelqu’un d’autre de manière taquine, les blagues sur papa fonctionnent comme une sorte d’anti-humour armé.

Le scénario stéréotypé associé aux blagues de papa est exactement le suivant : un père raconte un jeu de mots, puis ses enfants lèvent les yeux au ciel d’agacement ou grimacent d’embarras.

Les blagues de papa aident les papas à être papas

Les blagues sur les papas font partie de la boîte à outils d’un père pour interagir avec ses proches, une façon de se connecter par le rire. Mais à mesure que les enfants grandissent, la façon dont ils reçoivent les jeux de mots change.

Les enfants vers six ans aiment entendre et raconter des jeux de mots. Il s’agit généralement d’innocents tels que :

“Pourquoi six ont-ils peur de sept ? Parce que sept en ont mangé neuf !”

À mesure que les enfants vieillissent et que leurs capacités de langage et de raisonnement se développent, leur compréhension de l’humour devient plus complexe.

À l’adolescence, ils peuvent commencer à considérer les jeux de mots comme peu drôles. Cela n’empêche cependant pas leurs pères de le leur dire.

Au lieu de cela, les pères peuvent se réjouir de l’embarras que les blagues de leur père peuvent produire autour de leurs enfants adolescents sensibles et soucieux de leur image.

En fait, dans une étude, l’un d’entre nous (Marc) suggère que les taquineries ludiques qui accompagnent les blagues de papa pourraient expliquer en partie pourquoi elles constituent un phénomène culturel si répandu.

Ces taquineries ludiques et sécuritaires jouent un double rôle dans le lien père-enfant à l’adolescence. Non seulement c’est ludique et amusant, mais cela peut également être utilisé pour aider à apprendre au jeune à gérer son sentiment d’embarras.

Aider les enfants à apprendre à gérer l’embarras n’est pas une affaire de rire. S’améliorer dans ce domaine est une partie très importante de l’apprentissage de la régulation des émotions et du développement de la résilience.

Modéliser l’utilisation de l’humour présente également des avantages. Les blagues peuvent être une stratégie d’adaptation utile dans des situations embarrassantes, par exemple après que quelqu’un ait dit quelque chose de gênant ou pour faire rire quelqu’un qui est contrarié.

Les blagues de papa sont plus que des punchlines

Alors, la prochaine fois que vous entendrez votre père lancer une blague digne de ce nom, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas seulement de la punchline. Il s’agit de créer des liens et de détendre l’ambiance.

Alors allez-y, laissez échapper ce gémissement et partagez un sourire avec celui qui livre fièrement les blagues de papa. Tout cela fait partie du plaisir.

Publications similaires