Comment synchroniser votre pratique du yoga avec les phases de la lune

Comment synchroniser votre pratique du yoga avec les phases de la lune

Accueil » Bien-être » Comment synchroniser votre pratique du yoga avec les phases de la lune

Le yoga est une pratique ancienne qui peut aller bien au-delà d’un entraînement physique. Une façon d’aller plus loin pendant votre temps sur le tapis est de vous synchroniser avec les phases de la lune.

La tradition du yoga regorge de pratiques, d’enseignements et de traditions liés à la lune. De nombreux asanas ou postures de yoga s’alignent sur les phases lunaires.

Selon la tradition Ashtanga, la pratique physique change idéalement tout au long du cycle lunaire pour synchroniser efficacement le corps et l’esprit avec des rythmes naturels.

Lisez la suite pour savoir comment la lune et le yoga sont liés, et obtenez des conseils d’instructeurs de yoga pour lier votre pratique aux phases de la lune.

Comment le yoga est-il lié à la lune ?

Le hatha yoga est l’une des pratiques de yoga les plus courantes. Le mot « hatha » se traduit par plus « volontaire », mais il peut aussi être traduit du sanskrit par « soleil » (ha) et « lune » (tha).

Cette interprétation de la pratique du Hatha yoga pointe vers l’idée que le yoga peut équilibrer les énergies polaires à l’intérieur de nous. L’énergie solaire ardente et active est appelée « masculine » tandis que l’énergie paisible et réfléchissante de la lune est considérée comme « féminine ».

Il est important de noter que les termes « masculin » et « féminin » dans ce cas ne se réfèrent pas au sexe biologique ou au genre, mais aux énergies complémentaires qui existent en chaque personne, sans distinction de sexe et de genre. Cela reflète le concept du yin et du yang dans la médecine traditionnelle chinoise.

Lier votre pratique au cycle lunaire

Honorer les phases de la lune est une partie ancienne du yoga que de nombreux pratiquants pratiquent aujourd’hui.

Louisa Craig est professeure de yoga senior enregistrée auprès de Yoga Alliance Professionals et directrice de LKY Yoga School.

« Il existe un cycle naturel de la vie, qui passe par le début, le maintien et le lâcher prise », explique Craig. « En nous accordant aux rythmes des cycles naturels, tels que le cycle lunaire, nous essayons de puiser dans l’intelligence à l’intérieur, d’où provient le cycle. Le yoga concerne la réalisation de soi, et lorsque nous nous connectons aux cycles lunaires, nous nous accordons avec notre vraie nature.

Craig pense que le cycle de la lune peut avoir de réelles influences sur nos niveaux d’énergie, bien que les preuves scientifiques soient mitigées.

« Tout comme l’attraction gravitationnelle de la lune affecte les marées, elle affecte également le corps humain, qui est composé à 60 % d’eau », dit-elle.

La professeure de yoga Pearl Appleby base également ses pratiques autour des phases de la lune.

« Devenir plus en phase avec les différentes phases de la lune peut vraiment vous aider à comprendre vos émotions et à élargir la pratique de votre yogi », dit-elle.

En d’autres termes, changer notre pratique pour se synchroniser avec notre énergie au fur et à mesure qu’elle change tout au long du cycle lunaire peut nous aider à mieux nous comprendre par rapport au monde naturel.

Que dit la science ?

Scientifiquement, le cycle lunaire fait référence aux huit phases de la lune vues de la Terre. La forme visible de la lune change lorsqu’elle orbite autour de la Terre environ tous les 27 jours et est touchée par plus ou moins de rayons solaires.

Selon certaines études, il pourrait y avoir une corrélation entre la lune et le corps humain.

Une étude menée en 2013 auprès d’étudiants universitaires de sexe masculin a révélé que leur fréquence cardiaque et leur tension artérielle étaient à la fois inférieures pendant les pleines et les nouvelles lunes.

Pourtant, une grande partie de la recherche sur les phases de la lune et la physiologie humaine est mixte. Cela est également vrai en ce qui concerne les menstruations.

Une étude de 2006 suggère que l’attraction gravitationnelle de la lune pourrait être liée à la libération de neurohormones chez la souris, mais une étude de 2021 n’a trouvé aucune association entre le début d’un cycle menstruel et la phase lunaire.

Cependant, la même étude et une autre étude de 2021 ont trouvé un lien entre la phase lunaire et le sommeil.

Bien que la science soit mitigée, lier votre pratique à la lune peut toujours être un moyen significatif d’honorer la lune et son mystère.

Conseils pour pratiquer en synchronisation avec la lune

Appleby et Craig proposent des suggestions pour adapter votre pratique au cycle lunaire.

Nouvelle lune

La nouvelle lune est une période de changement et de renouveau. C’est donc le bon moment pour « libérer de l’espace pour planter des graines pour le prochain cycle créatif », explique Craig.

Dans la pratique de l’Ashtanga, les yogis s’abstiennent complètement de pratiquer le jour de la nouvelle lune. Dans d’autres traditions, une pratique réparatrice ou douce du yin est préférée.

Comment pratiquer pendant la nouvelle lune :

  • Concentrez-vous sur la définition des intentions pour le prochain cycle lunaire.
  • Gardez votre pratique lente et méditative.
  • Concentrez-vous sur le changement de perspective et la visualisation de nouveaux départs.
  • Envisagez d’incorporer les pratiques de chakra Ajna.

Les poses idéales pour la nouvelle lune sont :

  • Sirsasana, ou un poirier
  • Tadasana, ou posture de la montagne
  • Viparita Karani, ou pose les jambes sur le mur
  • Pose de l’arbre et autres poses d’équilibre comme Warrior III, Dancer Pose et Eagle Pose

Les thèmes de pratique incluent :

  • nouveaux commencements
  • définir des intentions
  • mouvement doux

Croissant de lune croissant

Appleby recommande de se concentrer sur la construction de nouvelles habitudes et d’ouvrir votre corps à de nouvelles possibilités pendant le croissant de lune croissant.

«Une ouverture douce des hanches pour libérer les émotions du corps peut être utile à ce moment-là», dit-elle.

Comment pratiquer pendant le croissant de lune croissant :

  • Introduisez le renforcement de la force dans votre pratique.
  • Essayez un flux légèrement plus énergique pour encourager la croissance physique et mentale.
  • Restez debout avec une plus longue série de poses debout.
  • Pratiquez la respiration pranayama pour augmenter la chaleur.

Les poses idéales pour le croissant de lune croissante sont :

  • Dandayamana Janushirasana, ou posture debout de la tête aux genoux
  • Utkatasana, ou pose de chaise
  • Virabhadrasana I, II et III, ou Guerrier I, Guerrier II et Guerrier III

Les thèmes de pratique incluent :

  • feu et chaleur
  • union fait la force
  • ouverture

Premier quartier de lune

Le premier quartier de lune est une demi-lune. Elle survient une semaine après la nouvelle lune et une semaine avant la pleine lune. Selon Craig, c’est à ce moment-là que les niveaux d’énergie du corps commencent vraiment à se manifester.

“Au cours de cette phase”, dit-elle, “vous êtes un constructeur volontaire de nouvelles structures pour vous-même et la société, et vous faites généralement le plus grand effort pour atteindre vos objectifs de concrétiser de nouvelles formes.”

Comment pratiquer pendant le premier quartier de lune :

  • Engagez-vous dans des flux audacieux et enflammés qui créent de la chaleur dans le corps.
  • Commencez à transformer vos objectifs fixés pendant la nouvelle lune en réalité.
  • Introduisez des courbures du dos audacieuses et des ouvreurs de cœur dans votre pratique pour encourager cette nouvelle croissance.

Les poses idéales pour le premier quartier de lune sont :

  • Navasana, ou pose de bateau
  • Ardha Chandrasana, ou pose de la demi-lune
  • Bhujangasana, ou pose du cobra

Les thèmes de pratique incluent :

  • force, croissance et effort
  • franchir les obstacles
  • individualité

Lune gibbeuse croissante

C’est la phase lunaire juste avant la pleine lune. C’est le moment idéal pour développer le corps et l’esprit à leur potentiel maximum.

Comment pratiquer pendant la lune gibbeuse croissante :

  • Appleby recommande de pratiquer pendant que l’énergie de la lune est à son maximum.
  • Craig suggère d’incorporer des mouvements dynamiques, aérobiques et de danse dans votre pratique.

Les poses idéales pour la lune gibbeuse croissante sont :

  • Salutations au soleil
  • Salutations à la lune
  • Ustrasana, ou pose de chameau
  • Dandayamana Dhanurasana, ou arc debout
  • Viparita Virabhadrasana, ou guerrier inversé

Les thèmes de pratique incluent :

  • action physique
  • énergie
  • ouverture d’esprit

Pleine lune

Craig dit que la pleine lune représente un pic d’énergie « super chargée ».

“C’est aussi une période d’équilibre parce que les énergies solaires yang et lunaire yin sont en harmonie”, dit-elle.

Cela le rend idéal pour la réflexion. Selon Appleby, c’est le moment de réfléchir sur le cycle lunaire jusqu’à présent et de recentrer vos objectifs.

Dans la pratique de l’Ashtanga, les yogis s’abstiennent de pratiquer le jour de la pleine lune.

Comment pratiquer pendant la pleine lune :

  • Concentrez-vous sur la méditation et la manifestation pendant que l’énergie est élevée.
  • Pratiquez le yoga réparateur ou yin pendant cette période.

Les poses idéales pour la pleine lune sont :

  • Baddha Konasana, ou pose d’angle lié
  • Balasana, ou pose de l’enfant
  • Savasana, ou posture du cadavre
  • pratique du yoga nidra

Les thèmes de pratique incluent :

  • se débarrasser, se libérer et lâcher prise
  • énergie de guérison féminine
  • conscience et illumination

Lune gibbeuse décroissante

“Il y a un sentiment d’agitation, parfois de malaise” pendant la lune gibbeuse décroissante, dit Craig. C’est le moment idéal pour ralentir et devenir introspectif.

Comment pratiquer pendant la lune gibbeuse décroissante :

  • Essayez un cours de yin/yang qui ramène un peu d’énergie à votre pratique tout en préparant le corps à commencer à ralentir et à adopter l’énergie lunaire.
  • Pratiquez une transition consciente.
  • Concentrez-vous vers l’intérieur.

Les poses idéales pour la lune gibbeuse décroissante sont :

  • Camatkarasana, ou chose sauvage
  • Dhanurasana, ou posture de l’arc
  • Eka Pada Rajakapotasana, ou pose du roi pigeon

Les thèmes de pratique incluent :

  • auto-réflexion
  • ralentir
  • regarder à l’intérieur

Dernier quartier de lune

Le dernier quartier de lune survient environ 1 semaine après la pleine lune et 1 semaine avant la nouvelle lune. La semaine prochaine, il s’agira d’abandonner le cycle lunaire pour nettoyer l’ardoise de nouvelles intentions avec la prochaine pleine lune.

Cependant, le dernier trimestre peut être le moment idéal pour dire adieu à vos intentions avec quelques pratiques conscientes qui embrassent vos intentions une dernière fois.

Comment pratiquer pendant le dernier quartier de lune :

  • Essayez de pratiquer des flux lents, expansifs et conscients qui utilisent l’énergie que vous avez cultivée tout au long du cycle lunaire jusqu’à présent.
  • Commencez à incorporer de plus en plus d’éléments yin dans votre pratique.

Les poses idéales pour le dernier quartier de lune sont :

  • Chakravakasana, ou Pose Chat-Vache
  • Upavistha Konasana, ou pose complète
  • Parivrtta Ardha Chandrasana, ou pose de demi-lune tournée

Les thèmes de pratique incluent :

  • reddition
  • reconnaissance
  • faire ses adieux

croissant de lune décroissant

C’est la dernière étape du cycle lunaire avant de retourner à la nouvelle lune. Comme le dit Craig, ce devrait être un moment de contemplation.

«La réalité intérieure est présentée à travers les rêves et les visions éveillées», dit-elle. “C’est un terrain fertile pour la conjuration des intentions de la nouvelle lune.”

C’est aussi le moment idéal pour « digérer et comprendre la sagesse acquise au cours du dernier cycle », dit-elle.

Cette phase est également connue sous le nom de « sombre » ou « balsamique ».

Comment pratiquer pendant le croissant de lune décroissant :

  • Ralentissez votre pratique avec un flux d’énergie faible ou une pratique réparatrice.
  • Utilisez des accessoires pour soutenir votre corps afin qu’il puisse se libérer complètement dans les poses yin.
  • Essayez des pratiques axées sur la digestion.

Les poses idéales pour le croissant de lune décroissant sont :

  • Supta Matsyendrasana, ou Twist incliné
  • Savasana, ou posture du cadavre
  • Supta Kapotasana, ou Pigeon couché avec des accessoires

Les thèmes de pratique incluent :

  • digestion
  • se reposer et se nourrir
  • réflexion et manifestation pour l’avenir

La vente à emporter

Le yoga consiste à aligner le corps et l’esprit sur les rythmes naturels de l’univers. Si vous espérez apporter un peu plus de profondeur à votre pratique du yoga, synchroniser votre énergie avec le cycle lunaire peut être un excellent point de départ.

Bien testé : Yoga doux

Meg Walters est une écrivaine et actrice londonienne. Elle s’intéresse à l’exploration de sujets tels que le fitness, la méditation et les modes de vie sains dans ses écrits. Dans ses temps libres, elle aime lire, faire du yoga et boire un verre de vin à l’occasion.

Publications similaires