Géodon

Nom générique : Ziprasidone (zi PRAY si done)

Classe de médicaments : Antipsychotiques atypiques

Table des matières

  • Aperçu
  • Comment le prendre
  • Effets secondaires
  • Avertissements et précautions
  • Interactions médicamenteuses
  • Posologie et oubli d’une dose
  • Stockage
  • Grossesse ou allaitement
  • Plus d’information

Aperçu

Geodon est un médicament prescrit pour traiter la schizophrénie et le traitement à court terme des épisodes maniaques dans le trouble bipolaire. Cela peut aider à réduire les hallucinations, vous aider à penser positivement à vous-même, à vous sentir moins agité et à jouer un rôle plus actif dans la vie de tous les jours.

Il agit en s’opposant à l’action de la sérotonine et de la dopamine, deux des principaux messagers chimiques du cerveau. Ce médicament peut prendre quelques semaines pour faire effet pour que vous en profitiez pleinement.

Ces informations sont uniquement à des fins éducatives. Tous les effets secondaires, effets indésirables ou interactions médicamenteuses connus ne figurent pas dans cette base de données. Si vous avez des questions sur vos médicaments, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Comment le prendre

Les gélules de Geodon doivent être prises une à deux fois par jour avec de la nourriture.

Effets secondaires

Les effets secondaires qui peuvent survenir lors de la prise de ce médicament comprennent :

  • étourdissements
  • symptômes du rhume
  • la diarrhée
  • faiblesse
  • bouche sèche
  • vertiges
  • nez bouché et qui coule
  • toux
  • indigestion
  • contractions musculaires involontaires ou oppression musculaire
  • infection respiratoire supérieure

Contactez immédiatement votre médecin si vous ressentez :

  • raideur des membres
  • difficulté à parler
  • se sentir faible/évanouissement
  • gonflement de la langue
  • besoin de continuer à bouger
  • rythme cardiaque lent ou rapide
  • fièvre
  • convulsions
  • marche traînante
  • mouvements de torsion du corps
  • battre dans les oreilles

Avertissements et précautions

  • Ce médicament peut altérer votre jugement, votre réflexion et votre motricité. Soyez prudent lorsque vous conduisez et n’utilisez pas de machines potentiellement dangereuses jusqu’à ce que vous sachiez comment ce Geodon vous affecte.
  • Contactez immédiatement votre médecin si vous remarquez que vos mouvements sont lents, rythmiques et involontaires, une condition appelée dyskinésie tardive.
  • Geodon peut provoquer une hypotension artérielle. Informez votre médecin si vous ressentez un rythme cardiaque rapide, des étourdissements ou des évanouissements. Utilisez Geodon avec prudence si vous êtes sujet à une pression artérielle basse, à une déshydratation ou à une maladie cardiaque ou à une mauvaise circulation dans le cerveau.
  • ARRÊTEZ IMMÉDIATEMENT D’UTILISER CE MÉDICAMENT si vous avez des ganglions enflés ou de la fièvre avec une éruption cutanée nouvelle ou qui s’aggrave. Dans de rares cas, Geodon peut provoquer une réaction cutanée grave qui peut être fatale si elle se propage à d’autres parties du corps.
  • D’autres médicaments antipsychotiques sont connus pour interférer avec le mécanisme de régulation de la température du corps, provoquant une surchauffe du corps. Évitez l’exposition à la chaleur extrême, aux exercices intenses et à la déshydratation.
  • Informez immédiatement votre médecin si vous ressentez les symptômes suivants : confusion grave, fièvre, urine foncée, raideur/faiblesse/douleur musculaire, fatigue intense, transpiration, rythme cardiaque irrégulier ou modification du débit urinaire.
  • Dans de rares cas, ce médicament peut augmenter la glycémie, ce qui peut provoquer ou aggraver le diabète.
  • En cas de surdosage, consultez immédiatement un médecin. Pour les non-urgences, contactez votre centre antipoison local ou régional au 1-800-222-1222.

Interactions médicamenteuses

N’oubliez pas que vous ne devez jamais associer Geodon à un médicament qui prolonge la partie du rythme cardiaque connue sous le nom d’intervalle QT. Consultez votre médecin ou votre pharmacien si vous avez des doutes sur un médicament que vous prenez.

Si Geodon est pris avec certains autres médicaments, les effets de l’un ou l’autre pourraient être augmentés, diminués ou modifiés. Il est particulièrement important de consulter votre médecin avant d’associer Geodon avec :

  • Carbamazépine (Tegretol)
  • Certains médicaments contre l’hypertension
  • Médicaments qui renforcent les effets de la dopamine tels que Mirapex, Parlodel, Permax et Requip
  • Médicaments qui affectent le cerveau et le système nerveux, tels que les sédatifs, les tranquillisants et les antidépresseurs
  • Kétoconazole (Nizoral)
  • Lévodopa (Larodopa, Sinet)

Posologie et dose oubliée

Capsule

Suivez attentivement les instructions sur l’étiquette de votre ordonnance lorsque vous prenez ce médicament. N’utilisez pas plus ou moins de Geodon que ce qui est prescrit.

Les gélules sont généralement prises une ou deux fois par jour avec de la nourriture par voie orale. Essayez de prendre ce médicament à peu près à la même heure chaque jour.

Votre médecin pourrait vous prescrire une faible dose de Geodon et l’augmenter progressivement.

Injection

Geodon peut également être administré par injection au cabinet de votre médecin, à la clinique ou à l’hôpital, où un professionnel de la santé injectera le médicament dans votre muscle.

La dose et la fréquence d’injection dépendront de votre état et de votre réponse au traitement.

Si vous oubliez une dose, prenez votre dose suivante dès que vous vous en souvenez. S’il est temps pour votre prochaine dose, sautez la dose oubliée et revenez à votre horaire habituel. Ne doublez pas les doses et ne prenez pas de médicaments supplémentaires pour compenser la dose oubliée.

Stockage

Conservez ce médicament dans le contenant dans lequel il est entré, bien fermé et hors de portée des enfants. Conservez-le à température ambiante et à l’abri de l’excès de chaleur et d’humidité (de préférence pas dans la salle de bain). Jetez tout médicament périmé ou dont vous n’avez plus besoin.

Grossesse/Allaitement

Au cours des 3 derniers mois de la grossesse, la prise d’antipsychotiques peut provoquer des problèmes chez le nouveau-né, tels que des symptômes de sevrage, des problèmes respiratoires, des problèmes d’alimentation, des agitations, des tremblements et des muscles mous ou raides. Cependant, consultez votre médecin avant d’arrêter de prendre ce médicament. Des symptômes de sevrage ou d’autres problèmes peuvent survenir si vous arrêtez de prendre votre médicament pendant la grossesse.

Vous ne devez pas allaiter pendant que vous utilisez ce médicament.

Plus d’information

Pour plus d’informations, parlez à votre médecin, pharmacien ou fournisseur de soins de santé, ou vous pouvez visiter ce site Web, https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/druginfo/meds/a699062.html pour obtenir des informations supplémentaires du fabricant de ce médicament.

Publications similaires