Le budget australien a promis 12,5 millions de dollars pour des produits menstruels gratuits dans les communautés autochtones : pourquoi c'est nécessaire

Le budget australien a promis 12,5 millions de dollars pour des produits menstruels gratuits dans les communautés autochtones : pourquoi c'est nécessaire

Accueil » Parents » Infertilité » Le budget australien a promis 12,5 millions de dollars pour des produits menstruels gratuits dans les communautés autochtones : pourquoi c'est nécessaire

Le budget fédéral de la semaine dernière a engagé 12,5 millions de dollars australiens sur quatre ans pour fournir des tampons, des serviettes hygiéniques et d'autres produits de soins menstruels aux personnes qui ont leurs règles dans les communautés autochtones rurales et isolées.

La fourniture de ces produits sera coordonnée par l'Organisation nationale de santé contrôlée par la communauté autochtone (NACCHO), l'organisme de référence pour les cliniques de santé contrôlées par les autochtones en Australie. Ces cliniques jouissent souvent d'une grande confiance et sont très fréquentées par les habitants des communautés autochtones rurales et éloignées en raison de leurs approches holistiques et culturellement sensibles en matière de santé et de bien-être.

Cette décision fait suite à un soutien financier plus large aux produits menstruels au cours des dernières années, y compris la fourniture de produits menstruels gratuits dans les écoles publiques de tous les États et territoires australiens.

Mais les personnes qui ont leurs règles dans les communautés autochtones rurales et éloignées sont confrontées à un ensemble de défis uniques et ont particulièrement besoin d’un meilleur accès aux produits menstruels.

Menstruations dans les communautés autochtones

L’une de nous (Minnie King) est une femme autochtone. J'ai vu des membres de ma famille et de ma communauté parfois confrontés, pendant leurs règles, au manque de produits menstruels, en raison d'une disponibilité et d'un choix limités et d'un coût élevé. J'ai également constaté une connaissance limitée chez les jeunes de leurs corps changeants.

Tous ces problèmes sont exacerbés par l’éloignement, qui augmente les coûts et réduit l’accès aux services.

Pour ouvrir une discussion positive sur ce cycle naturel, nous avons participé, avec d’autres collègues, à un projet de recherche sur la santé menstruelle dans les communautés autochtones. Nous avons parlé aux étudiants et aux femmes de ces communautés des défis auxquels ils sont confrontés dans la gestion de leurs règles.

Les participantes nous ont parlé de leur incapacité à stocker leurs produits menstruels dans leurs maisons surpeuplées, ainsi que d'autres obstacles à l'accès et à l'utilisation des produits menstruels, comme le coût. Dans de nombreux cas, cela a nécessité le recours à des alternatives telles que des liasses de papier toilette ou des vêtements découpés.

Produits réutilisables

L’avènement des produits de soins menstruels réutilisables au cours de la dernière décennie, notamment les coupes, sous-vêtements et serviettes réutilisables, a offert davantage d’options aux personnes qui ont leurs règles. Les produits de qualité peuvent être lavés et portés jusqu’à dix ans. Essentiellement, cela signifie qu’ils sont « à l’épreuve de l’inflation ».

Les participants à notre recherche ont déclaré ne pas connaître ou être en mesure d'acheter des options réutilisables telles que des serviettes, des tasses et des sous-vêtements.

Notre travail a permis de distribuer des produits de soins menstruels à usage unique et réutilisables aux personnes qui ont leurs règles dans les communautés autochtones éloignées.

Lorsque des élèves d’une école isolée de Western Cape York ont ​​testé des sous-vêtements et serviettes hygiéniques réutilisables, ils nous ont dit que ces produits étaient discrets à porter. Ils ont également vu des avantages tels que le fait que les produits réutilisables éliminent le besoin d'élimination des déchets (avec des avantages à la fois pratiques et environnementaux), sont moins chers à long terme et peuvent toujours être disponibles.

Ces résultats suggèrent que NACCHO pourrait souhaiter proposer des produits menstruels réutilisables et à usage unique avec le financement budgétaire.

Pourquoi l'annonce du budget est nécessaire

Trop souvent, les voix éloignées et autochtones ne sont pas entendues par les décideurs. Les difficultés et les coûts spécifiques liés aux menstruations auxquels ces personnes sont confrontées ne sont probablement pas familiers à celles qui vivent dans des villes ou dans des milieux financièrement privilégiés.

Nous avons donc été très heureux de voir des fonds dans le budget pour fournir des produits menstruels gratuits dans ces communautés.

Pourtant, cela ne résout pas les nombreux problèmes associés qui affectent la santé menstruelle dans les communautés autochtones éloignées, comme le besoin d'une éducation culturellement ciblée et opportune sur la santé menstruelle. C’est une opportunité pour les efforts menés par la communauté.

Nous rédigeons actuellement un guide pédagogique gratuit sur la santé menstruelle basé sur les points de vue et les demandes des étudiants éloignés et autochtones sur ce qu'ils aimeraient savoir. Cela comprend des informations sur les types, l’utilisation, la disponibilité et l’élimination des produits de soins menstruels. Il comprend également des informations sur les raisons biologiques des règles et sur les moyens que les étudiants locaux ont partagés pour gérer les défis liés aux sautes d'humeur et à l'inconfort.

Notre guide pédagogique viendra compléter l'enseignement existant, non autochtone et à période minimale, qui existe dans le programme australien. Il sortira plus tard cette année.

Un pas vers la « parité des périodes »

La fourniture de produits menstruels gratuits par l'intermédiaire du NACCHO dans les communautés autochtones isolées et rurales est pertinente au premier résultat de l'objectif plus large de l'Accord national visant à combler l'écart dans les inégalités autochtones : que les aborigènes et les insulaires du détroit de Torres puissent vivre longtemps et en bonne santé.

Des produits de soins menstruels appropriés peuvent permettre aux filles, aux femmes et à d’autres personnes qui ont leurs règles de participer à l’école, au travail, à la famille et aux loisirs, quel que soit le jour du mois.

Le financement budgétaire des produits menstruels par l'intermédiaire des réseaux communautaires du NACCHO soutient notre aspiration à l'équité en matière de santé menstruelle, ou « parité menstruelle », pour toutes.

Publications similaires