Le Cambodge signale un nouveau cas de grippe aviaire, le frère d'un enfant de 9 ans décédé du virus

Le Cambodge signale un nouveau cas de grippe aviaire, le frère d’un enfant de 9 ans décédé du virus

Accueil » Santé » Maladies » Le Cambodge signale un nouveau cas de grippe aviaire, le frère d’un enfant de 9 ans décédé du virus

Le frère d’un garçon décédé la semaine dernière de la grippe aviaire a été testé positif au virus, a annoncé lundi le ministère cambodgien de la Santé.

Le décès de cet enfant de 9 ans dans la province de Kratie, dans le nord-est du pays, est le premier décès dû à la grippe aviaire au Cambodge cette année, après quatre cas signalés l’année dernière par l’Organisation mondiale de la santé.

La grippe aviaire, également connue sous le nom de grippe aviaire, se propage normalement chez les volailles et n’était pas considérée comme une menace pour l’homme jusqu’à l’apparition en 1997 d’une épidémie parmi les visiteurs des marchés aux volailles de Hong Kong. La plupart des cas humains ont impliqué un contact direct avec des volailles infectées, mais des inquiétudes ont été exprimées quant à la possibilité que le virus évolue et se propage plus facilement entre les personnes.

L’OMS et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ont averti ce mois-ci que les festivités du Nouvel An lunaire célébrées dans une grande partie de l’Asie présentaient un risque accru de propagation du virus.

Dans un communiqué, le ministère cambodgien de la Santé a déclaré que le frère de 16 ans avait été testé positif au virus dimanche mais ne présentait aucun symptôme. Le garçon suivait un traitement médical et les autorités enquêtent sur qui a été en contact avec les frères et comment et où ils ont contracté le virus.

  • Le Cambodge signale un nouveau cas de grippe aviaire, le frère d'un enfant de 9 ans décédé du virus
  • Le Cambodge signale un nouveau cas de grippe aviaire, le frère d'un enfant de 9 ans décédé du virus

Le ministère de la Santé a déclaré que le garçon décédé la semaine dernière souffrait de fièvre, d’essoufflement, de toux et d’évanouissements après avoir mangé un repas que ses parents avaient préparé à base de poulet et de canards qu’ils élevaient.

© 2024 La Presse associée. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

★★★★★

A lire également