Une méthode pour mesurer les propriétés spongieuses de la peau humaine

Une méthode pour mesurer les propriétés spongieuses de la peau humaine

Accueil » Parents » Étapes » Enfant » Une méthode pour mesurer les propriétés spongieuses de la peau humaine

La perméabilité hydraulique – la capacité de l’eau à se déplacer dans toutes les directions à travers un tissu complexe multicellulaire – permet à la peau de maintenir sa turgescence et de paraître rebondie. Une nouvelle approche pour quantifier la perméabilité hydraulique de la peau révèle les propriétés spongieuses de la couche dermique.

Alan J. Grodzinsky, Gustavo S. Luengo et leurs collègues ont mis au point une méthode originale pour mesurer la perméabilité hydraulique de la peau. L’article est publié dans la revue Nexus PNAS.

Les auteurs ont utilisé la nanoindentation basée sur la microscopie à force atomique pour étudier 14 échantillons de peau humaine avec une nano-sonde en polystyrène et ont interprété les résultats via un modèle théorique poroélastique récemment développé. Cette approche a permis aux auteurs de quantifier les caractéristiques biophysiques de couches individuelles de peau humaine ex vivo.

Les couches de la peau comprennent, de haut en bas, la couche cornée, l’épiderme et le derme. Les auteurs ont constaté que la perméabilité hydraulique est la plus élevée dans le derme. Tout comme l’eau s’écoule d’une éponge lorsqu’elle est déprimée, l’eau s’éloigne à travers la matrice tissulaire et les cellules du derme lorsqu’elle est déprimée et reflue lorsque la pression mécanique est relâchée. La couche cornée était la moins perméable, ce qui suggère que cette couche constitue une barrière importante contre la perte d’eau.

Selon les auteurs, la méthode peut être utilisée pour évaluer l’effet des lotions, crèmes et autres additifs cutanés conçus pour augmenter la rondeur ou le niveau d’hydratation de la peau.

Fourni par PNAS Nexus

★★★★★

A lire également