IBD : Le colorant alimentaire rouge commun peut provoquer une inflammation intestinale…

IBD : Le colorant alimentaire rouge commun peut provoquer une inflammation intestinale…

Accueil » Santé » IBD : Le colorant alimentaire rouge commun peut provoquer une inflammation intestinale…

Une étude récente montre qu’un colorant alimentaire rouge commun pourrait provoquer une inflammation intestinale et déclencher une maladie inflammatoire de l’intestin (MICI). Rebecca Aldama/EyeEm/Getty Images

  • Dans une étude récente, des chercheurs ont étudié les effets d’un colorant alimentaire couramment utilisé, “Allura Red”, sur l’inflammation intestinale et s’il pouvait provoquer une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) et une colite.
  • À l’aide d’un modèle animal, ils ont découvert qu’une consommation chronique mais non intermittente de rouge allura induisait une légère inflammation intestinale chez la souris.
  • Les chercheurs espèrent que leurs découvertes alerteront les consommateurs sur les méfaits potentiels des colorants alimentaires.

La maladie intestinale inflammatoire (MICI) est caractérisée par une inflammation chronique du tractus gastro-intestinal.

En 2017, il y avait environ 6,8 millions de cas de MICI dans le monde. En 2015, 1,3 % des adultes aux États-Unis, soit environ 3 millions de personnes, avaient une MII.

De plus en plus de preuves suggèrent que l’alimentation joue un rôle important dans le développement des MII.

De précieuses études indiquent que des additifs alimentaires comme le dioxyde de titane, qui est utilisé pour donner aux aliments une couleur blanche opaque, altèrent le microbiome intestinal et la fonction intestinale.

Des recherches plus approfondies sur la façon dont les additifs alimentaires affectent la santé intestinale pourraient améliorer la sensibilisation du public et les politiques de santé concernant la consommation alimentaire.

Dans une étude récente, des chercheurs ont évalué les effets du colorant alimentaire rouge “Allura Red” (AR), l’un des colorants alimentaires les plus utilisés dans le monde, en particulier aux États-Unis.

L’étude a révélé que les souris exposées à la RA au début de leur vie étaient plus sensibles à la colite, une maladie chronique caractérisée par une inflammation de la paroi interne du côlon. Les résultats ont également montré que l’exposition chronique aux RA induisait une colite légère.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans Nature Communications.

Quels aliments contiennent du colorant rouge ?

Les régimes occidentaux qui comprennent des niveaux élevés d’additifs, de graisses, de viande rouge et de sucre ainsi qu’un faible apport en fibres sont connus pour déclencher une inflammation intestinale chronique.

Les additifs alimentaires, les émulsifiants et les colorants synthétiques sont largement utilisés pour améliorer la texture, la conservation et l’esthétique des aliments.

Le rouge allura se trouve dans les aliments transformés courants comme les bonbons, les collations, les boissons gazeuses, les produits laitiers et les céréales, notamment :

  • Jeu de quilles
  • Fantas aux fraises
  • Croustilles tortilla Doritos au fromage Nacho
  • Boucles Froot
  • Biscuits-sandwichs au chocolat d’hiver Oreo de Nabisco

Le colorant alimentaire affecte la sérotonine, induit la colite

Pour l’étude, les chercheurs ont examiné les effets de plusieurs colorants alimentaires courants sur la production de sérotonine, notamment :

  • RA
  • Bleu brillant FCF
  • Jaune orangé FCF
  • Jaune tartrazine

Alors que tous les colorants favorisaient la sécrétion de sérotonine, ils ont constaté que l’AR avait l’effet le plus prononcé. Ils ont donc étudié plus en détail la RA chez des souris nourries avec différents régimes pendant 12 semaines :

  • régime alimentaire standard
  • régime quotidien infusé d’AR
  • Régime infusé d’AR 1 jour par semaine

L’apport d’AR a été calculé en fonction des niveaux d’apport quotidien acceptables chez l’homme. La colite a été induite par l’exposition à un produit chimique sept jours après le régime.

Ils ont constaté que l’exposition intermittente à l’AR – la plus similaire à l’exposition humaine – n’augmentait pas la sensibilité à la colite.

Cependant, les souris qui consommaient de l’AR quotidiennement ont développé une colite légère, qui était liée à des niveaux élevés de sérotonine et à une mauvaise absorption des nutriments intestinaux.

Le colorant alimentaire rouge provoque une inflammation intestinale

À partir d’autres expériences, les chercheurs ont découvert que des effets similaires se produisaient, que la RA soit consommée dans les aliments ou dans l’eau.

Ils ont également étudié les effets de l’exposition aux RA chez les jeunes souris. Ils ont nourri des souris âgées de 4 semaines soit avec un régime alimentaire standard, soit avec un régime AR pendant 4 semaines.

Ils ont découvert qu’une exposition précoce à la RA induisait une inflammation colique de bas grade et modifiait l’expression des gènes liés aux réponses antimicrobiennes.

À partir de tests supplémentaires, ils ont découvert que la RA n’augmentait pas la sensibilité à la colite chez les souris dépourvues de tryptophane hydroxylase 1 (TPH1), une enzyme utilisée pour synthétiser la sérotonine dans l’intestin.

Ils ont noté que cela signifie que la RA affecte le microbiote intestinal via le système sérotoninergique.

Limites des modèles de souris

Le Dr David Fudman, professeur adjoint de médecine à la Division des maladies digestives et hépatiques du Centre médical du sud-ouest de l’Université du Texas, non impliqué dans la recherche, s’est entretenu avec Medical News Today des limites de l’étude :

« La principale limitation de ces résultats est qu’ils ont été générés dans des modèles murins de colite, dans lesquels la colite est déclenchée par l’exposition à un produit chimique. Nous ne pouvons pas savoir si la même chose se retrouverait chez les humains atteints de colite. Pour cette raison, nous devons être prudents dans l’interprétation des données de la recherche animale.

Pourtant, le Dr Fudman a noté que la recherche sur les animaux est importante pour déterminer les domaines d’étude humaine plus approfondie afin que les résultats puissent être utilisés dans les soins médicaux et les conseils.

Implications pour les MII

L’auteur principal de l’étude, Waliul Khan, Ph.D., professeur au Département de pathologie et de médecine moléculaire de l’Université McMaster à Hamilton, Ontario, Canada, a déclaré dans un communiqué de presse :

« Ce que nous avons découvert est frappant et alarmant, car ce colorant alimentaire synthétique commun est un déclencheur alimentaire possible des MII. Cette recherche est une avancée significative pour alerter le public sur les méfaits potentiels des colorants alimentaires que nous consommons quotidiennement.

Le Dr Khan a également noté que la littérature suggère que la consommation d’Allura Red peut avoir d’autres conséquences sur la santé.

Allura Red pourrait affecter certaines allergies, troubles immunitaires et problèmes de comportement chez les enfants, tels que le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), a poursuivi le Dr Khan.

Le Dr Fudman a ajouté qu’il existe de plus en plus de preuves que les expositions alimentaires jouent un rôle dans le développement des MII.

“Ces données devraient conduire à une enquête plus approfondie pour savoir si cet additif alimentaire peut jouer un rôle dans le développement des MII chez l’homme”, a conclu le Dr Fudman.

★★★★★

A lire également